Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Et si on se léchait les doigts?

Et si on se léchait les doigts?

La cuisine n'est pas qu'un produit de consommations mais aussi un sujet de réflexion. Je me penche sur l'aliment pour en extraire une fonction non vitale Imaginer de nouvelles formes alimentaires au travers de différents prismes, l'Art, la société, l'écologie, la sexualité... Un terrain vague dans lequel je joue à l'abri de mon Underground. A travers mon regard les aliments changent de fonction et revêtent des formes mutantes, illustration philosophique de l'aliment au delà de sa quiddité.

"Ceci n'est pas un portrait"

"Ceci n'est pas un portrait"
"Ceci n'est pas un portrait""Ceci n'est pas un portrait"
"Ceci n'est pas un portrait""Ceci n'est pas un portrait"

Installer les hôtes autour de la table.

Mais c'est écœurant ils sont morts.

Ils sont morts juste là à côté, des tripes encore tièdes plein le ventre.

La nature et morte.

On entre dans la toile.

Les dîneurs sont assis autour de la toile.

Ils mangent la couleur.
Ils ont un peu peur de l'empoisonnement.

Peut on manger la couleur?

La nature est morte.

Le garenne pendouille mollement.

Les plumes du faisan feraient un beau toupet, glissées dans mes cheveux.
Belle mort.

Et puis les fruits, posés là des graines plein la pulpe.

On va les ramasser, les glisser dans notre bouche, les exploser entre nos dents.

Déconstruire la nature morte pour ne laisser que la mort sur la table.

Entrer dans l'atelier du peintre et manger le pain imbibé de soupe.

Les dîneurs mangent à côté de la nature morte, ils rient, ils boivent du vin.
La nature est morte.

Médusante.

Le lendemain le garenne et le faisan vidés de leurs tripes froides, bouillonneront dans le vin avec les aromates, l'oignon et la poignée de sel.
La nature était morte et je vais la saucer avec un bout de pain.

Installation: " Ceci n'est pas un portrait" Musée des Augustins Toulouse.

20 novembre 2015.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article